Étape 4 : Rheineck → Konstanz (Constance)

Le départ se fait de la gare de Rheineck, pour arriver à Konstanz (Constance) en suivant la rive sud du Bodensee (Lac de Constance). Il est bien sur tout à fait possible de faire ce trajet par la rive nord, en partant par exemple de Bregenz (Brégence). On peut consulter ce site à cet effet.

À voir, à savoir

Des statutes de Nikki de Saint-Phalle

Statues de Nikki de Saint-Phalle

Eau claire du Bodensee :

Eau du lac

Cadran solaire :

Cadran solaire

Établissement de bain sur le lac :

Établissement de bain sur le lac

Un petit musée des transports suisses se situe à N47° 33.603 E009° 22.580

Vue du port de plaisance :

port de plaisance

On peut apercevoir un Zeppelin survoler le lac, Friedrichshafen ville de création des ces appareils étant situé sur la rive nord.

Zeppelin dans le ciel

On aperçoit les premières vignes :

raisin

Descriptif

Le départ se fait de la gare de Rheineck, en prenant à gauche après être passé sous les voies par un tunnel. En à peine 5,5km, on atteint le lac.

vue du lac

On le long par la piste cylclable en bord de route dont les indications sont très claires tout au long de cette portion. On arrive ainsi à Rorschach, où on peut admirer des statutes de Nikki de Saint-Phalle ainsi qu’un cadran solaire. En continuant à suivre la rive du lac, on peut admirer un ancien établissement thermal, construit sur le lac lui-même.

On continue à longer ainsi le lac jusqu’au km 22 (depuis la gare de Rheineck) où la route s’incurve légèrement pour s’écarter du lac. Après la gare d’Egnach, on traverse les voies ferrées pour les retraverser 500m plus loin et s’engager vers Romanshorn.

Àprès avoir fait un petit tour dans le port de plaisance, la route retourne au NO pour longer à nouveau le lac de près pendant 3,5km. On s’en écarte un peu en prenant la direction de la gare d’Uttwil et on longe la voie ferrée pendant 1,5km environ. On s’écarte à nouveau de la voie ferrée pour un bon km avant d’y revenir à proximité de Güttingen.

On continue à longer celle-ci jusqu’à Bottighofen où il est possible de prendre un bateau pour Kreuzlingen. On reste ainsi jusqu’à Kreuzlingen sur la pise cyclable pour arriver dans les faubourgs suisses de Konstanz.

On se dirige ainsi vers le pont marquant le début de la partie du Haut-Rhin (Hochrhein), la fin du Rhin alpin et le début du Rhin allemand (et donc des bornes kilométriques associées). Pour cela, il faut traverser les voies ferrées, et prendre immédiatement à droite après pour prendre la première à gauche. On arrive ainsi sur une artère assez passante menant à un poste de douane germano-suisse, qu’on franchit aisément à vélo. Delà, on continue tout droit vers le N et on rejoint le Rhin sur lequel on prend à droite pour arriver au pont.

Cependant, si Konstanz ne constitue pas une étape pour vous, au lieu de tourner à droite vers le poste de douane, tourner à gauche, puis immédiatement à droite pour continuer la route, ce que je développerai dans l’étape suivante.

Départ : Arrivée : En mouvement :
Parcours de km à la vitesse de km/h
Dénivelé postif : m Dénivelé négatif : m Dénivelé total : m

Télécharger la trace.

links

social